Evaluation sociétés et patrimoines • Divorce • Succession

Combien vaut votre société ?

L’enjeu : combien vaut financièrement votre société ? Quelle représentation avez-vous de la valeur financière de l’entreprise que vous avez créée, acquise, que vous dirigez ?

Combien vaut votre société ? Patrice Rond expert financier

Ma société vaut financièrement son pesant d’or

Vous en êtes convaincu : en raison de la bonne réputation dont jouit votre société, de l’importance de sa zone de chalandise, de son savoir-faire établi depuis des décennies, de ses brevets, de sa marque, de sa capacité bénéficiaire démontrée, votre société vaut, au bas mot, plusieurs centaines de milliers d’euros. Vous êtes cédant de votre société du fait de votre retraite prochaine, de votre souhait de changer de secteur d’activité, de votre volonté de vous rapprocher ou de vous associer avec un concurrent, avec un partenaire, de l’ouverture envisagée du capital social à des investisseurs tiers.

 

Ma société vaut financièrement ce que m’en donne le marché

Vous avez votre opinion au sujet de la valeur financière de votre société, mais quelle est l’avis du marché et d’un acquéreur potentiel ? Sur quelle base financière de transaction ce cessionnaire potentiel accepterait-il l’acquisition de vos droits sociaux ?

 

Ma société vaut financièrement ce qui est évalué par l’homme de l’art

Avant d’envisager la valeur financière de votre société, un travail de présentation doit être effectué. Ce travail passe par la présentation de l’historique de l’entreprise, de sa création à aujourd’hui, les modifications qu’elle a connues tant du point de vie managérial que sur le plan juridique : s’agit-il d’une société à responsabilité limitée transformée en société anonyme puis en société par actions simplifiée ? L’histoire économique de l’entreprise doit être reconstituée avant l’exposé de sa situation actuelle et de son potentiel de développement futur en fonction de ses atouts et des défis auxquels elle doit encore faire face. Ce sera, en effet, tout cela que le cessionnaire achètera. Il a donc besoin de comprendre la société dans sa globalité non seulement sous l’angle économique, mais encore financier et historique. Si cela n’était pas le cas, il préférait créer ex nihilo une structure au sein de laquelle il envisagerait le développement d’un savoir-faire qui lui tient à cœur.

 

Le professionnel du chiffre peut alors intervenir et, à l’aide de méthodologies et d’usages de sa profession, il procèdera à l’évaluation financière de votre société et sera capable, face à votre cessionnaire, d’exposer, de motiver la valorisation ou l’intervalle de valeur auxquels il parvient. La valeur financière de votre société sera l’expression de son avis, de son opinion personnelle résultant de son savoir-faire professionnel. En tant que professionnel du chiffre, cette valeur serait le prix qu’il serait lui-même prêt à apporter, en homme de l’art, afin d’acquérir votre société. Le prix de cession peut différer de cette valeur dans la mesure où le cessionnaire peut faire preuve d’encore plus de prudence dans la mesure il effectue un pari sur l’avenir.

 

Bon à savoir : la valeur financière d’une société peut différer de ce que le dirigeant associé estime. Le professionnel du chiffre peut mettre en œuvre les méthodologies habituelles de valorisation financière des sociétés afin d’aider l’entrepreneur à comprendre les mécanismes de détermination de la valeur de son entreprise.